Tétras lyre


Depuis très nombreuses années, après le chant du Grand Coq, je quitte les profondes forêts jurassiennes, pour me rendre dans les Alpes pour observer et photographier la parade d’un oiseau passionnant: le Tétras lyre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *